Fermeture de sites internet faisant l’apologie du terrorisme, installation d’une “boîte noire” chez les opérateurs télécoms, le projet de loi renseignement, présenté ce jeudi en Conseil des ministres peut faire craindre une atteinte aux libertés individuelles. Réagir sous le coup de l’émotion n’a jamais été une bonne stratégie politique. Or l’opinion publique semble n’être guidée plus

Read more…