infolettre

 

A lire ici : infolettre-n-18

 

SOMMAIRE

 

Actualité parlementaire

  • Refus d’austérité et sérieux budgétaire : Manuel Valls persiste dans son grand écart : Lors de son discours de politique générale, le Premier ministre Manuel Valls a réitéré les mêmes promesses intenables, déjà faites lors de son précédent discours du 8 avril dernier. Il refuse de s’engager dans une voie faite d’efforts, par dogmatisme idéologique.
  • La Justice et le gouvernement Valls : Si le diagnostic de la Justice présenté par Manuel Valls lors de son DPG est réaliste et appréciable, les « soins » appliqués par le gouvernement « Valls 1 », et notamment le ministère de la Justice avec l’adoption de la nouvelle réforme pénale, est incompréhensible et aura comme conséquence l’aggravation de l’insécurité et de la violence en France.
  • Crise de l’école publique : L’école publique est en crise et Manuel Vall a rappelé le besoin de réformer l’ « école républicaine ». Pour cela, préconise une «réflexion sur la pédagogie», ce qui nous semble un point essentiel du remède à cette crise. Reste à savoir quelle pédagogie le gouvernement entend nous imposer.

 

Recensions

  • Problèmes et grands courants de la philosophie, Louis Jugnet : Louis Jugnet (1913-1973) a été professeur de Khâgne au Lycée Pierre de Fermat et à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse. Cet ouvrage reprend tous les grands courants de la philosophie, les analyse et, le cas échéant, les démine.
  • La guerre des monnaies : La Chine et le nouvel ordre mondial, Hongbing Song : Hongbing Song est un auteur chinois, chercheur en économie et ancien consultant pour des fonds de retraite. Il appartient à ce nouveau courant économique :  le « nationalisme économique », un mouvement économique qui considère l’économie comme étant l’aboutissement de conflits politiques. En ce sens, la mondialisation et l’économie globale ne relève que de stratégies nationales.

France Renaissance

L'Institut Renaissance est un centre d'étude et d'action politique, indépendant de tout parti politique. Il est attaché à la défense des libertés, de l'identité française, du principe de subsidiarité, et des droits humains inaliénables.